www.helicoptersmagazine.com

Features Safety & Training Standards & Regulations
Memo from new HAC president Fred Jones

fred_jonesSept. 16, 2008, Ottawa - To say that the first week as your new President and CEO has been a busy one would be an understatement.


September 16, 2008
By Corrie


Topics

fred_jonesSept. 16, 2008, Ottawa – To say that the first week as your new President and CEO has been a busy one would be an understatement, but I did want to take a moment to establish contact with all of HAC’s members to share a few thoughts early in our working relationship.
 
I want to say first, how pleased and honoured I am to be working with HAC.  I have been involved with the helicopter community in one way or another for over 20 years, and it has been my great pleasure to work in the industry.  For me, this position brings-to-bear a broad range of experience that I have acquired over the years as a safety advocate, a TSB Investigator, a TC Inspector, an aviation lobbyist, an aviation lawyer, and as a pilot.  This is an industry that gets under your skin, and I have always had a special passion for helicopter operations.  If I am ‘A Lawyer with a flying problem.’, as some have said, it is a moniker I wear with pride.
 
I also want to emphasize, that I consider that my role at HAC is to chart a strategic course to further the objectives of the association.  How those objectives are achieved will largely depend on the outcome of a dialogue that will occur between us.  That is, particularly early in my new role, I will depend on discussions with the Board and with our operator and associate members to formulate the plan going forward.  One of my tasks early-on will be to take every opportunity to meet and speak with as many operator and associate members as I possibly can – to receive rather than to transmit.  I encourage you to send me an email, or bend my ear on the phone or in person when you have an opportunity.  Over the years I have met many of you, but there are many others that I have not.  Provide me with your views on the direction that HAC should be moving.  What is it you have found most rewarding – and frustrating about your association with HAC? More importantly share with me your ideas on how we can change your association in a positive way.
 
As a lobbyist in Ottawa I have learned your currency is your credibility – if you have it, you can slowly move mountains (this is Ottawa after-all) – and if you don’t – well, you might as well pack your bags. The aviation industry in Canada is small and you can spend years building credibility…only to lose it in a heartbeat.  I come to HAC with what I believe is a strong working relationship with Transport Canada and with other aviation stakeholders, which I intend to leverage to advance your issues.  I also believe that with your guidance, there is tremendous potential for HAC as our industry grows and evolves.  I am determined to turn that potential into reality, and I invite you to help chart the course for HAC. This is your association and only by working together on the issues that unite us can we realize that potential.
 
Regards,
 
Fred L. Jones BA LLB
President and CEO
Helicopter Association of Canada
 
                                                                                                              12 septembre 2008
 
DESTINATAIRES: MEMBRES EXPLOITANTS
ET MEMBRES ASSOCIÉS DE LA HAC
 
Chers membres,
 
Ce serait peu dire que ma première semaine à titre de résident et chef de la direction de la HAC a été très chargée, mais je tenais à prendre quelques minutes pour établir un contact avec tous les membres de notre association et pour partager quelques pensées en ce début de nos relations de travail.
 
En premier lieu, je tiens à vous dire que je suis très honoré de travailler avec vous.  Je suis impliqué dans la communauté des exploitants et pilotes d’hélicoptères depuis plus de 20 ans, et il m’a toujours fait grand plaisir de travailler avec vous.  Je crois sincèrement que j’apporte à ce poste une expérience à la fois diversifiée et ciblée que j’ai acquise au cours des ans en tant que promoteur de la sécurité aérienne, enquêteur au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), inspecteur à Transports Canada, lobbyiste pour le secteur de l’aviation, avocat spécialisé en aviation… et pilote. Les fervents de l’aviation savent que c’est quelque chose que nous avons dans la peau, et j’ai toujours eu une passion particulière pour tout ce qui touche aux hélicoptères.  Si je suis un « avocat qui préfère passer son temps dans les airs », comme le disent certains, j’en suis très fier.
 
J’aimerais aussi souligner que je considère que mon rôle au sein de la HAC sera de définir une orientation stratégique qui favorisera la réalisation des objectifs de l’association.  La manière dont ces objectifs seront réalisés dépendra dans une large mesure des résultats du dialogue que nous entretiendrons. Autrement dit, et particulièrement en ce début de mon mandat, je me fonderai sur mes discussions avec notre conseil d’administration ainsi qu’avec nos membres exploitants et nos membres associés pour formuler cette orientation et son plan de mise en oeuvre pour les années à venir.  En entamant mon mandat, je profiterai de toutes les occasions pour rencontrer autant de nos membres exploitants et de nos membres associés que possible afind’être à l’écoute de vos besoins.  Je vous encourage à communiquer avec moi, quel que soit votre moyen préféré… courriel, téléphone, ou en personne. Au fil des ans, j’ai rencontré plusieurs d’entre vous, mais pas tous encore.  N’hésitez pas à me faire savoir l’orientation que vous croyez que la HAC devrait suivre.  Parlez-moi de ce vous appréciez le plus – ou le moins – de votre relation avec la HAC, et n’hésitez surtout pas à partager vos idées sur les manières dont nous pourrions apporter des changements positifs à votre association.  
 
En tant que lobbyiste à Ottawa, j’ai appris que notre force est notre crédibilité.   Avec cette crédibilité, nous pouvons déplacer des montagnes, même si c’est lentement (on parle d’Ottawa après tout).  Mais sans crédibilité, on ne pourra rien accomplir. L’industrie canadienne de l’aviation étant petite, on peut passer des années à bâtir une crédibilité… et la perdre le temps de le dire.  Je viens à la HAC avec ce que je considère être d’excellentes relations de travail avec Transports Canada et avec d’autres intervenants du secteur de l’aviation, et j’ai la ferme intention de mettre ces relations à profit pour notre association.  Je crois aussi qu’avec vos idées et vos conseils, la HAC saura profiter d’un énorme potentiel de croissance et de représentation à mesure que notre industrie croît et évolue.  Je suis résolu à transformer ce potentiel en réalité et je vous invite à participer activement à la nouvelle orientation que nous donnerons à la HAC.  La HAC est votre association, et c’est en travaillant ensemble sur les enjeux qui nous unissent que nous réaliserons pleinement ce potentiel.
 
Meilleures salutations,
 
Fred L. Jones, BA LLB
Président et chef de la direction
Helicopter Association of Canada

 

 

 
 


Print this page

Related



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*